Janvier

À l’occasion de l’assemblée générale du Syndicat Mixte de Sécurisation et de Gestion des Réseaux d’Eau Potable, la Ville annonçait son programme pour l’année avec le remplacement de 2 600 mètres de conduite en fonte au Gué Marion. Ce programme de renouvellement (en cours d’achèvement) a été salué par la présidence du SYDRO. Du côté de l’hôpital local, le début d’année voyait le démarrage de la seconde phase des travaux d’extension qui s’achèvera au printemps prochain. La future destination de l’Hôtel-Dieu, bientôt libéré, était évoqué avec la municipalité. Au cinéma, le mois de janvier était marqué par un rendez-vous de sensibilisation aux dangers de l’internet en partenariat avec le service de cybercriminalité de la gendarmerie et vous êtiez nombreux à répondre présent.

Février

Le réseau VIF (Violences Intra-Familiales) venait d’être créé dans le cadre du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CLSPD). Une initiative locale au diapason d’une priorité nationale afin d’enrayer les violences conjugales. Cluny était la 6ème commune du département à s’engager dans cette voie. Février à Cluny, c’est aussi la commémoration de la rafle du 14 février 1944 et cette page sombre de l’histoire a fait l’objet d’un formidable travail de la part des lycéens. Plus terre-à-terre, la ville élargissait la zone arrêts-minutes en centre ville, nettoyait les berges de la Grosne et facilitait le nettoyage urbain par la fermeture temporaire d’une rue le temps du passage de la balayeuse.

Mars

Le mois de mars sonnait la remise en état du musée d’art et d’archéologie et le ré-agencement de l’accueil et des salles. Pendant ce temps, le précieux fonds Constable quittait la côte Est des États-Unis à bord d’un cargo gros porteur et les travaux de changement de destination de l’ancienne école du parc avançaient à grands pas afin d’être achevés le mois suivant. En mairie, on relayait l’opération nationale «Réduc’Eau» visant à fournir gratuitement des kits d’économie d’eau à apposer sur les robinets. Et dans la rue, carnaval battait son plein avec une organisation conjointe à de nombreux partenaires institutionnels, associatifs et commerçants de la commune.

Avril

À la mairie, le mois d’avril était rythmé par la restructuration des services municipaux sous la houlette de Myriam Lavigne, nouvelle directrice générale des services, avec la création de 4 pôles distincts pour organiser avec efficience le travail des 120 agents à votre service. Du côté du centre social, la directrice et son équipe planchaient sur le renouvellement du projet d’animation et pour ce faire, allaient à votre rencontre pour mieux cerner vos attentes et faire du projet à 4 ans un projet qui vous ressemble.

Mai

Place à la jeunesse et à l’esprit d’entreprise avec la tenue du salon et du concours régional Mini Entreprises organisés par EPA à l’invitation de la Ville. Un bel éventaire des produits et services commercialisables imaginés par les entrepreneurs en herbe. L’entreprise forme la jeunesse, les voyages aussi. Les activités péri-éducatives passaient à l’heure de Cuba avec, en ligne de mire, la grande exposition d’été «3 mers - 3 mares» qui a donné lieu à de nombreux ateliers jeunesse et intergénérationnels. Au musée, on inaugurait l’exposition hommage à Kenneth John Conant en partenariat avec les Amis du Musée et dans la rue, le festival Cluny Danse fut un succès.

Juin

La Ville réceptionnait le fonds du médiéviste Giles Constable en sa présence soit 13 000 ouvrages qui se sont logés au premier étage de la nouvelle annexe de la mairie. On ouvrait une enquête publique préalable à la modification du PSMV et on lançait la révision du PLU.

Juillet & août

L’exposition d’été «3mers - 3 mares» était inaugurée, le festival «Garçon, la note !» battait son plein pour la seconde année consécutive, les marchés nocturnes rythmaient la saison. Des animations estivales au diapason des nombreux autres événements culturels déployés par les associations à Cluny et alentours. La Ville signait la convention constitutive du GIP avec les partenaires du monde hippique, mettait en place son dispositif de participation citoyenne et engageait les travaux de création de la voie douce pour relier le futur parking du Prado aux équipements outre-Grosne via une nouvelle aire de stationnement pour camping-car. La mairie s’agrandissait avec l’inauguration de son annexe dans les locaux de l’ancienne école du parc.

Septembre

La MFR de Mazille faisait sa première rentrée à Cluny Séjour, cédé par la ville pour lui permettre de concrétiser le projet d’hôtel d’application. Côté travaux, septembre voyait le démarrage du programme 2016 de renouvellement du réseau d’eau potable. Et dans le prolongement de l’été cubain, la Ville organisait une table ronde sur l’ouverture économique de Cuba pour les investisseurs et entrepreneurs locaux. Au jardin de Simples, on inaugurait la fontaine offerte par Marta Baumgartner par amitié pour la commune. Aux Griottons, le Forum des Associations réunissait une soixantaine d’associations et des centaines de visiteurs.

Octobre

La Ville et ses partenaires organisaient une première journée de prévention aux risques routiers et du quotidien qui fut fort appréciée des enfants et adolescents. Elle réunissait également les acteurs et promoteurs de la cité-abbaye à l’occasion du comité de pilotage chargé d’examiner le futur projet scientifique du site. Tandis que les travaux du parking du Prado avançaient sans encombre, il était l’heure de présenter les aménagements paysagers du site, structurés autour du majestueux cèdre, intouchable doyen des lieux. Au théâtre municipal, une nouvelle saison culturelle était présentée, ainsi que des formules abonnement très avantageuses, devant un public fidèle et nombreux.

Novembre

La demande de révision de la protection au titre des monuments historiques de l’église Saint-Marcel aboutissait et assurait une protection de l’ensemble de l’édifice. Au centre social, le comité d’habitants se réunissait pour définir les futurs projets d’animation et une première journée ski était arrêtée pour le mois de janvier. Un succès dès son annonce et un car qui affiche complet. Le nouveau plan de ville était distribué avec le magazine du mois et à l’accueil de la mairie. Un document réalisé avec le concours de commerçants et artisans à l’instar du nouveau véhicule «Ville de Cluny» à disposition des services municipaux.

Décembre

La ville procédait à des ajustements de stationnement et passait notamment de 20 à 30 minutes gratuites sur l’ensemble des places en arrêt-minutes du centre ville pour mieux convenir à vos usages. Au musée d’art et d’archéologie, on accueillait une nouvelle conservatrice du patrimoine avec pour mission, la rédaction du projet scientifique du monument. Dans les écoles, on réceptionnait les tablettes tactiles achetées dans le cadre du plan numérique de l’Éducation Nationale et mises à disposition des enseignants. Le 8, la Fête des Lumières attirait 5000 visiteurs avec le concours du Centre des Monuments Nationaux, de Cluny Commerce et des associations locales. Une clôture en beauté de l’année clunisoise !